Sons of Barents

// Sons of Barents

David Kremer // France // 2015
// 75 et 52 min // Couleur // HD

Barents Sea, beyond the Arctic Circle. During endless summer days, a ship relentlessly crisscrosses the shoals. Caught up in an industrial pace, and exposed to the dangers of deep-sea fishing, about thirty men work flat out for a few tons of fish. Fishing season after fishing season, what brings these men back to this risky life? How do they keep up, together? 

In coproduction with Takami Productions and TVR, TÉBÉO, TÉBÉSUD
With the support of Région Bretagne, CNC, PROCIREP-ANGOA

 

Special Jury award at Nancy-Lorraine International Festival

First Film award Traces de vie  

Selection
In competition at FIFE 2015 (International Environmental Film Festival)/Paris
Vision du Réel/Crossing Europe Linz/Etonnants Voyageurs Saint-Malo/Doc en mai Bordeaux/Golden Apricot Yerevan Arménie/Festival of Douarnenez/ Jean Rouch
Festival / Rencontres de cinéma de Manosque / 

 


News

Première mondiale à Cinemed le 24 octobre, puis première Internationale à Jihlava le 29 octobre. Nous sommes très heureux pour ce premier long métrage de Maria Kourkouta et Niki Giannari réalisé dans l'énergie et l'urgence. Cinemed et JIDFF

Un grand bravo à David Kremer et à toute son équipe pour Seuls, ensemble, qui remporte un 3ème prix après Traces de Vie et le Festival International de Nancy. Merci au jury présidé par Jean-Paul Rappeneau et composé de Philippe Huet, écrivain, Marie Kremer, comédienne, Henri Labbé, décorateur de cinéma, Rozenn Le Bris, directrice artistique du festival littéraire du Havre, Le Goût des Autres !

We warmly congratulate David Yon, director of The Night and the kid and David Kremer director of Sons of Barents, who win within a few days of each others the Special Jury award at Fronteira Festival for the Night and the kid and Nancy-Lorraine International Festival for Sons of Barents.


Blog

De McBride à Joseph Morder
>> Lire le blog

Weekend at the beach...
>> Lire le blog

A l'occasion de la sortie en salles du Journal de David Holzman, Jim McBride revient sur son film réalisé il y a près de 45 ans.
>> Lire le blog