L'Homme qui penche

// L'Homme qui penche

Marie-Violaine Brincard et Olivier Dury // France // 2021
// 95 min // Couleur // 1:33

Jaquette L'Homme qui penche

LE 8 DÉCEMBRE AU CINÉMA

Synopsis

Thierry Metz (1956-1997) poète et manoeuvre est un des plus grands écrivains de sa génération. Il modèle ses expériences par l’écriture et transforme chaque étape de vie en matériau poétique. Il donne une âme au chantier, aux paysages du Lot-et-Garonne, à la maison dans laquelle il vit. Le film retrace l’intensité tragique d’une vie entièrement consacrée à la création et propose un dialogue entre la poésie et le cinéma. Accompagné par les textes de ses principaux recueils, il fait exister les habitants de ses poèmes : les ouvriers, les saisonniers et les patients du centre psychiatrique de Cadillac..

 

Festivals

 

 

Ji.hlava International Documentary Film Festival (Mention spéciale), Cinéma du réel (Sélection française), Doclisboa (Section Movements)

Note d'intention

« La résistance de la société à toute autre forme d’existence ne peut faire de nous que des êtres absurdes, voués – et seulement à cela – à de l’obéissance. »

Carnet d’Orphée, Thierry Metz, Diérèse, 2017.

 

Le film raconte l’histoire d’un homme dont la vie est intimement liée à la création. Thierry Metz vit l’écriture comme une nécessité absolue. Il refuse d’entrer dans une quelconque carrière, de s’enrichir autrement qu’intérieurement et de se situer au-dessus des autres. Il revendique le besoin essentiel de poésie dans une société qui la déserte et affirme ainsi la primauté de la vie intérieure sur la vie matérielle. C’est la radicalité de son engagement et l’affirmation de ce principe qui sont à l’origine de notre projet, qui en imprègnent le mouvement et la forme.

Pour « qu’il y ait un chemin au croisement de nos voix », nous avons travaillé dans les lieux de sa création poétique à partir de ses motifs d’inspiration. Accompagnés par les textes de ses principaux recueils, nous cherchons à faire exister, au présent et le temps d’un film, les habitants de ses poèmes.

Équipe

Réalisation : Marie-Violaine Brincard, Olivier Dury
Image : Olivier Dury
Son : Philippe Grivel
Montage : Qutaiba Barhamji
Mixage : Bruno Ginestet
Étalonnage : Serge Antony
Production : Carine Chichkowsky

Biographies

Agrégée de lettres modernes et diplômée d'un master 2 de réalisation audiovisuelle, Marie-Violaine Brincard enseigne la littérature et le cinéma. Elle réalise son premier film en 2010 au Rwanda, Au nom du Père, de tous, du ciel.

Diplômé de la Vancouver Film School au Canada, Olivier Dury est cinéaste et chef opérateur. Il réalise en 2008 son premier film documentaire Mirages, puis Sous le ciel en 2012. Il écrit aujourd’hui une fiction.

Après Si j’existe, je ne suis pas un autre en 2014, L’homme qui penche est leur seconde co-réalisation. Ils développent actuellement un essai documentaire de science-fiction après la chute de l’Union soviétique : Sur l’abîme.

CONTACTS


Programmation-Distribution : Survivance / Guillaume Morel / guillaume@survivance.net / 06 74 86 38 95
Programmation-débats : Mélanie Simon-Franza / melanie@lagrandedistrib.com
Presse : Stanislas Baudry / sbaudry@madefor.fr / 06 16 76 00 96

Circulation DCP : Survivance / DCP Dématérialisé : Cinego, Globecast, Inde-cp
Stocks affiches et dossiers : Sonis

TELECHARGEMENTS

Bande annonce
DCP Bande annonce
Affiche HD

Affiche Web
Dossier de presse
Photos



Circulation DCP physique : Survivance
DCP dématérialisés : Cinego, Inde-CP, Globecast
Matérial affiches et livrets pédagogiques (gratuits) : Sonis

 


Actualité

 

Leonardo Di Costanzo en France du 15 au 24 novembre !

Les séances-rencontres prévues avec lui :  

- Mercredi 16 nov 16h30, au Grand Action (Paris 5), animée par Clément Rauger des Cahiers du Cinéma, en partenariat avec l'Institut Culturel Italien à Paris

- Mercredi 16 nov 20h15, au Grand Action (Paris 5), animée par l'équipe du festival Italie Nouvelle

- Jeudi 17 nov 20h30, au Mk2 Bibliothèque (Paris 13), animée par Paolo Modugno,
enseignant de civilisation italienne à Sciences Po et responsable du cycle L'Italie à travers son cinéma

- Vendredi 18 nov 20h15, au Ciné 104 (Pantin), précédée d'un pot à 19h30

- Samedi 19 nov 17h, au cinéma Les Carmes (Orléans)

- Dimanche 20 nov 11h, au Majestic Bastille (Paris 11), dans le cadre L'Ecran des droits, avec Matthieu Quinquis, avocat pénaliste, président de l’Observatoire International des Prisons/Section Française

- Mardi 22 nov 20h, au cinéma Le Belmondo (Nice)

- Mercredi 23 nov 20h, au Cinéma L'Astrée (Chambéry)