Au coeur du monde

// Au coeur du monde

Gabriel Martins et Maurilio Martins // Brésil // 2019
// 122 min // Couleur //

Jaquette Au coeur du monde

LE 18 DECEMBRE 2019 AU CINÉMA

A Contagem, ville populaire du Minas Gerais Brésilien, un coup de feu retentit lors d’une soirée d’anniversaire et lie les destins de Selma, Ana, Marcos, Beto et Miro. Tous se démènent pour améliorer leur vie et trouver leur place « au cœur du monde ». Faire fructifier son commerce de photographe scolaire, devenir chauffeur Uber ou braquer les riches demeures sécurisées sont autant d’options…

« Au cœur du monde est l’un des meilleurs films de cette « nouvelle vague » brésilienne et c’est précisément le type de films que le désastre politique veut éradiquer : passionnant et vrai. » Kleber Mendonça Filho

 

2.39 / 5.1 / Brésil / Langue : Brésilen

 

BIO

Gabriel Martins est diplômé du centre universitaire UNA de Belo Horizonte. Il a commencé à faire des courts-métrages en 2007 tout en écrivant pour le magazine Filmes Polvo. En 2009, accompagné par Maurílio Martins et André Novais Oliveira (réalisateur du renommé Temporada), il a fondé la société de production Filmes de Plástico. Depuis, plusieurs de ses courts-métrages, notamment ceux codirigés avec Maurílio Martins, ont été sélectionnés et récompensés dans de nombreux festivals étrangers, ainsi que son premier long métrage No coração do mundo (Au cœur du monde), en compétition au festival international du film de Rotterdam en 2019.

4 passos (2005, court-métrage),
Más notícias para franco (2006, court métrage),
O choque (2007, court-métrage),
Beatriz (2008, court-métrage),
Filme de sábado (2009, court-métrage),
No final do mundo (2009, court-métrage),
Pelos de cachorro (2010, court-métrage),
Contagem/The inside (2010, court-métrage),
Doña Sonia Borrowed a Gun From Her Neighbor Alcides (2011, court-métrage),
Rapsódia para o Homem Negro (2015, court-métrage),
No coração do mundo / Au cœur du monde (2019, co-dir)

Maurílio Martins est un réalisateur, scénariste et ingénieur du son né au Brésil en 1978. Il a aussi co-fondé la société de production Filmes de Plástico. Son premier court métrage Contagem/The Inside (2010) qu’il a réalisé avec Gabriel Martins, a reçu plusieurs prix dans de nombreux festivals étrangers. Son premier long métrage, No coração do mundo (Au cœur du monde) a été sélectionné au festival international du film de Rotterdam en 2019 et y a fait sa première mondiale.

Contagem/The Inside (2010, court-métrage, co-dir),
Estado de Sítio (2011),
Um homem que voa : Nelson Prudencio (2013, court-métrage),
Quinze (2014, court-métrage),
Constelações / Constellations (2016, court-métrage),
No coração do mundo / Au cœur du monde (2019, co-dir)

 

TELECHARGEMENT


Photos du films
Affiche du film en 300 dpi
Affiche du film light
Dossier de presse
Bande-Annonce du film à télécharger sur Viméo
Bande-Annonce en DCP Flat
Bande-Annonce en DCP Scope

REVUE DE PRESSE


Stocks affiches et dépliants 12 pages : Sonis
Circulation DCP : Survivance
DCP Dématérialisé : Inde-cp - Globecast - Cinégo

 

 


Actualité

Le film brésilien de Gabriel Martins et Maurilio Martins Au coeur du monde est sélectionné en compétition internationale au Festival des 3 continents et sera projeté une première fois le mercredi 20 novembre, suivi de nombreuses projections jusqu'au 25 novembre !

"A Lua platz" de Jérémy Gravayat s'est vu décerné deux prix à Belfort 2018 : le prix Camira de la critique et une Mention Spéciale du Prix Eurocks One + One présidé par Fishbach. (Film produit par Survivance et L'image d'après). Félicitations à Jérémy et à toute l'équipe du film !

Plus de 22 prix internationaux obtenus pour le film de Mila Turajlic depuis l'IDFA 2017, dont l'Objectif d’or au Millenium Film Festival, le Fipresci Jury Award à ZagrebDox, Mention Spéciale du Jury au Salem Film Fest ou encore les Best Editing et Sound Design Awards au Festival Documentaire de Belgrade !


Blog

De McBride à Joseph Morder
>> Lire le blog

Weekend at the beach...
>> Lire le blog

A l'occasion de la sortie en salles du Journal de David Holzman, Jim McBride revient sur son film réalisé il y a près de 45 ans.
>> Lire le blog